Menu

Tatiana Lysak- Polischuk

8 janvier 2017 - Peintures
Tatiana Lysak- Polischuk

« Le Ciel. La Femme. Le Mont »

 

Tatiana Lysak-Polischuk, diplômée de l’Institut I.Repine de l’Académie des Beaux-Arts, a participé à un grand nombre d’expositions et de salons en Russie et en Europe. Elle est de ces peintres en mesure d’organiser presque chaque année une exposition personnelle. Dans sa peinture et dans sa féminité transparaît une harmonie que l’on ne peut ni imiter ni contrefaire – c’est  l’essence même de son talent et de son âme. Une capacité de travail prodigieuse et un talent remarquable font d’elle un peintre très sollicité.

Tatiana Lysak- Polischuk est avant tout une artiste peintre d’une grande virtuosité picturale. En elle coexistent la fougue d’un tempérament du sud de la Russie et la rigueur d’une formation à l’Ecole académique de St.Pétersbourg. Mais avant tout son regard sur le monde est celui d’une Femme qui sait saisir la beauté dans chaque instant  de l’existence. Sa capacité à s’emparer du modèle en une séance, et à créer une composition complexe et en même temps facilement lisible pour les spectateurs est la preuve d’un talent naturel et d’un très grand professionnalisme. Peindre ainsi n’est donné qu’à un peintre véritable!

Dans sa manière l’on  perçoit les leçons du réalisme russe du XX siècle et d’une certaine façon les influences de l’impressionnisme et du postimpressionnisme français. La Russie et la France sont les deux sources de son inspiration, les deux pays où elle séjourne et qui nourrissent ses observations et réflexions sur l’art de la peinture.

Ce qui frappe c’est son art de la composition : dans un tableau exécuté en une seule séance l’image est saisie de façon admirable, souvent sous un angle inattendu, sur un fond soigneusement élaboré. Elle maîtrise toutes les techniques et tous les genres, elle peint des tableaux à thèmes et des portraits, invente ses propres techniques où la peinture traditionnelle cohabite avec le collage, chez elle l’avant-garde interpelle le réalisme, la technique de la peinture à l’huile intègre des éléments du pop’art.

Femme, Ciel, Montagne, Montmartre. Le thème structurant de l’exposition est la femme moderne, splendide, libre, impertinente… différente… THEMIS, EVE, AURORE… Nouvel Olympe… femmes sur des balançoires ou débout de profil, allongées parmi des fruits et des coupes sur fond de ciel d’un bleu éclatant. Toutes sont naturelles dans leurs mouvements… vivantes, sensuelles, elles soulignent les courbes de leurs corps et leurs foulards apparaissent comme le prolongement du fond floral. Intimité monumentale, «regard tourné à l’intérieur de soi-même»… C’est le Ciel ou la couleur du ciel qui unit le tout. QUE VA DIRE LE CIEL ?! Le ciel observe ne se mêlant de rien. «Le Ciel est neutre».

Le peinte joue des formats, toiles tendues à la verticale ou déployées à l’horizontale. La technique picturale oscille entre l’application de grosses tâches de couleur et les touches en mosaïque de la peinture impressionniste.

La peinture de  Tatiana Lysak-Polischuk conjugue une vision aigue du modèle avec une interprétation globale et monumentale. Elle apporte la preuve aux visiteurs que le concept ”contemporary art” inclut actionnismes et installations, peinture abstraite et thématique surréaliste. De fait, un tableau peint de façon parfaitement traditionnelle peut également être contemporain s’il est exécuté par un maître formé à l’école européenne et qui sent le pouls du temps. Certes, le principal c’est l’art qui unit «la légèreté insoutenable» de la maîtrise et du professionnalisme à une joie de vivre triomphante. Mais il faut bien l’avouer c’est ce qui de nos jours manque le plus.  Tatiana Lysak- Polischuk compense ce manque par son art – véritable hymne à la vie.

 

Maria Fomina

Critique d’art, maître de conférences à l’Institut I.Repine de l’Académie des Beaux-Arts de Russie, membre du bureau de la section de critique d’art de l’Union des peintres de St.Pétersbourg.

Contactez-nous pour savoir les prix des œuvres

commentaires