Menu

Michel Depin

8 janvier 2017 - Peintures
Michel Depin

L’art est ce qui rend la vie plus intéressante que l’art.« 

 

La tentation de la peinture est souvent évoquée par de nombreuses personnes qui voient la possibilité  d’ouvrir une fenêtre et d’échapper à une pesante vie quotidienne pour un indéfinissable merveilleux. Pourquoi ne pas franchir le pas, acheter le matériel, trouver un lieu, trouver du temps et le bon moment. Puis s’installer devant la toile ou le papier blanc. Pour la figuration, il y a le paysage, les natures mortes, les portraits… Mais pour l’abstrait, comment faire et comment commencer ? Et là débute l’angoisse du peintre. Cela semble aller tellement de soi quand on regarde

une peinture abstraite de qualité et de notre goût. Alors il faut voir de la peinture, beaucoup de peinture et toujours de la peinture, puis se jeter dans l’acte de peindre avec une grande énergie. Et se battre, continuer, reprendre, modifier, compléter avec une grande liberté, mais en s’arrêtant pour évaluer, choisir, réfléchir. Maintenir une énergie et une spontanéité contrôlées. Bien prendre en compte ce qui se passe : les effets malheureux comme les effets heureux. Donner et reprendre la parole au hasard. Tenir compte de chaque chose et de l’ensemble à la fois. Monter la peinture petit à petit, délicatement mais violemment aussi. Oublier l’idée première et prendre en considération la réalité de la peinture en cours pour dialoguer avec cette réalité de l’ici et maintenant. Apprécier la souplesse, la suavité de la peinture sous le couteau ou le pinceau, s’émerveiller de la naissance sous nos yeux de nuances délicates nées de mélanges improbables, s’étonner des contrastes et confrontations entre graphismes aux traits audacieux et harmonies calmes de couleurs.

Et prendre conscience de ce grand bonheur. Bonheur intense mais bonheur fragile. Un bel état peut être irrémédiablement perdu

suite à un geste inconsidéré, comme une situation périlleuse peut souvent être rétablie. Ressentir cet état de grâce quand tout se passe bien, quand tout s’est bien passé après tant d’inquiétude. Flotter aussi longtemps que possible dans cet état de grâce. Angoisse et bonheur de peindre, il est temps de citer Robert Filiou :

« L’art est ce qui rend la vie plus intéressante que l’art. »

[portfolio_slideshow id=2095]

Contactez-nous pour savoir les prix des œuvres

commentaires