«Juste... Oleg Tselkov»

«Juste... Oleg Tselkov»

Oleg Tselkov

7 juin – 7 juillet 2018

I-Gallery présente l’exposition de Oleg Tselkov.
La galerie a l’honneur d’accueillir l’exposition d’artiste dont le nom est déjà inscrit dans l’histoire de l’art du XXème et XXIème siècles et occupe une place capitale. À l’instar des réacteurs nucléaires, chaque oeuvre de Tselkov est très puissante et procure le rayonnement éclatant. Nous craignions que nos murs ne pourront pas les tenir.
Les visages des personnages des tableaux ressemblent à ceux des individus qui ont arraché leur masque, parfois avec la peau. Ils sortent de l’espace comme des entrailles, ils naissent et vivent dans le monde assourdissant rempli des agitations toxiques. « La Cène » est l’apothéose de la communion et de l’isolement paradoxal de chaque personnage.
Les personnages de Tselkov font partie d’une mythologie toute particulière. Ils sont vivants, ils discutent entre eux et nous crient de leur monde parallèle : scrutez-vous du regard, vous qui êtes venus nous voir ! Ils disent : avez-vous reconnu vous-mêmes ? vos passions ? vos rêves ? vos vices ?
L’artiste libère un Univers avec lequel chacun se sent familier, en l’acceptant complètement ou en en ayant honte. Les personnages des tableaux de Tselkov ne sont pas attirants, ils donnent envie de détourner le regard, ils sont répugnants. Mais la vie présentée par l’artiste dans ses toiles est tellement surprenante, tellement authentique que ses personnages antipathiques restent encrés dans la mémoire.
L’artiste, ce passeur, cet intermédiaire, a créé une image et a reculé. Il nous a salué, a fait un signe de l’autre côté du miroir. Il nous a mis face à nous-mêmes. Êtes-vous d’accord ou non avec les résultats de cette collision – conclusions, idées, réflexions – n’a aucune importance ni pour l’artiste ni pour le monde. La roue de la vie continue de tourner. Donc, de nouveaux personnages feront leur apparition sur les toiles. Merci, l’Artiste !