Menu

Anna Filimonova – « Les carnets de voyages » 15 decembre 2015 – 9 janvier 2016

8 janvier 2017 - Expositions
Anna Filimonova – « Les carnets de voyages »  15 decembre 2015 – 9 janvier 2016

« Les carnets de voyages »

15 decembre 2015 – 9 janvier 2016

Vernissage le jeudi 17 decembre

18h – 21h

ouverture de la Galerie du mardi au samedi

de 16 à 19 heures et sur rendez-vous

06 76 38 05 67

 

D’origine russe, cette artiste a effectué ses études dans la célèbre Ecole Ilia Répine de Saint-Pétersbourg.

Puis, elle a choisi de vivre en France sans pour autant renoncer à ses racines si importantes pour elle, c’est ainsi qu’à travers des expositions notamment, elle fait connaître l’art contemporain de son pays. Depuis près de vingt ans elle peint et poursuit ses recherches picturales qui la conduisent à approfondir toujours davantage son art. Anna Filimonova aime Paris où elle vit et qu’elle connaît à la perfection; elle le célèbre dans des huiles et aquarelles personnelles qui apportent au spectateur une nouvelle image cependant toujours fidèle à l’essentiel du lieu. Mais cette artiste voyage aussi, elle parcourt la France, l’Europe ou le Japon toujours en quête d’émotions nouvelles à partager. Papier et couleurs l’accompagnent dans ses pérégrinations, ainsi a-t-elle composé un carnet-souvenir qui réunit une partie des aquarelles réalisées au cours des dix dernières années, de Venise à Tokyo en passant par Saint-Pétersbourg, ville chère à son coeur et par des différentes régions françaises et européennes.

Dès le premier regard l’on est frappé par la légèreté du dessin, la transparence des couleurs, la vérité du site prise sur le vif, dans l’instant de la perception première. Le trait rapide met en place les éléments de la composition puis l’artiste se laisse aller à son sentiment, son enthousiasme aussi parfois. Tous les paysages l’attirent, urbain ou rural, mais encore la montagne ou les ports; elle en capte la vie par des annotations rapides, vivantes. Dans

cette figuration libre, apparaissent ici ou là quelques éléments expressionnistes.

Anna Filimonova possède une vraie science de l’aquarelle; coloriste délicate ou plus exubérante, elle compose une oeuvre poétique le plus souvent. Aucune monotonie dans ses compositions mais une belle diversité. Tantôt le peintre s’intéresse à l’architecture d’un pont, d’une église ancienne à Honfleur et tantôt ce sont des nuances raffinées pour l’évocation d’une plage. A Montreux on la devine fascinée par la majesté des Alpes enneigées bleu-grisé surplombant le calme lac de Genève. C’est encore le beau rendu des rochers de Saint-Malo, la fluidité dans l’évocation d’Arcachon ou l’ambiance festive, haute en couleurs, lors de fêtes à Sète. Entre vérité et ressenti, Anna Filimonova traduit ces atmosphères; avec elle on partage aussi l’admiration devant la fraîcheur, la gaieté d’un champ de coquelicots. Mais l’écriture diffère parfois dans certaines compositions, ainsi une vue de Tokyo dont les architectures sont évoquées en épais traits noirs simplifiant le dessin un peu à la manière de la calligraphie et qui structurent l’espace avec dynamisme; on retrouve cette simplification avec les mâts des gondoles vénitiennes.

Anna Filimonova travaille volontiers sur du papier japonais qui confère un beau velouté aux délicates harmonies de ses compositions librement peintes. Son oeuvre expressive, vivante témoigne d’un talent incontestable.

 

Nicole LAMOTHE

Critique d’art

 

Contactez-nous pour savoir les prix des œuvres

commentaires